Coup de gueule, coup au coeur

12919756_990008957719970_3413142650230380075_n1

Cher amis, connus et inconnus

J’écris ce message parce que je suis très touchée et empêchée de dormir…

Voilà ces derniers jours j’ai rencontré des amis qui m’ont fait part de situations de leurs vies ou de situations de vie de leurs proches. Le sujet c’est souvent des histoires entre parents (très grands, voir vieux !) et de leurs enfants (très grands aussi) ou frères et sœurs…bref des relations vraiment de « base » et fondatrices pour notre vie.

J’ai entendu de telles horreurs de parents qui ne font pas ce qu’il faut pour être justes et clairs vis-à-vis de leurs enfants, qui entretiennent des jugements sur leurs enfants (qui ont plus de 40 ans dans mes p’tites histoires), des scissions entre les uns et les autres, une forme de méchanceté aussi, et entre frères et sœurs aussi…des vacheries, des mensonges, des abus.

images-6

Franchement ça m’a horrifiée. Je me demande dans quel monde je vis…ça fait longtemps mais là !

Ca m’a mise en colère, mais surtout profondément peinée…et ça se passe tout autour, tout près, dans la vie de personnes que j’aime ou dans la vie de leurs proches…

Et hop me voilà à faire 3 courses dans un magasin…là je vois pleins de gens affairés, obsédés  au milieu de tous ces rayons de bouffes dorées, boissons dorées, jouets dorés qui brillent…et je ne sais quoi encore.

Il y a une agitation qui paraît joyeuse, oui sûrement pour certains, mais je sens aussi une excitation compulsive…l’impression qu’à certains moments on pourrait se faire piétiner pour un truc à manger ou à boire.

Quel rapport avec ce que je disais avant ?

Je me demandais si ce sont les mêmes personnes de ces petites histoires qui vont s’asseoir à table derrière une grosse dinde (la pauvre) de Noël…et même s’offrir des cadeaux en se faisant des sourires grimaçants…bande de vaches !

Franchement personne n’est obligé d’accepter de vivre cela et ainsi : ni de le supporter ni de le faire endurer autour de soi : c’est un choix!

Oui il y a une trève à Noël, et bien sûr il y a une énergie spéciale qui est là…elle est déjà là je crois.

Il se passe des miracles lors de cet équinoxe…c’est l’avènement de Père Soleil qui va de nouveau grandir (à l’extérieur et en nous), ou la naissance du Christ, et ce n’est pas que dans la crèche, c’est censé se passer à l’intérieur de nous !…on peut lui donner pleins de noms à ce moment-là…dans toutes sortes de traditions…

Toutes ces méchancetés, ces coinçages, ces colères…c’est des peurs, transmissions généalogiques (ça ne vous appartient pas), des karmas aussi…et il n’y a qu’une solution pour que ça évolue : prendre soin de soi, prendre de la distance avec la « scène », de la hauteur, faire le tri, chercher les blessures et mettre du baume Amour,  se reposer… et demandez de l’aide, il y a pleins de belles énergies qui prennent toutes sortes de noms suivant nos traditions, elles sont si près (et prêtes!) de nous attendant une demande pour nous accompagner, allez-y! Faites-le, personne ne vous aidera si vous ne demandez pas : libre-arbitre!!

Voilà ma colère retombe déjà…ce que j’ai envie de dire c’est : regardez comme vous êtes beaux et comme on l’est tous potentiellement. Il y a une flamme qui vit dans nos cœurs c’est cela qui est important, c’est qui nous sommes vraiment. Nous ne sommes pas ces consommateurs frénétiques et ces bourreaux les uns pour les autres, déconnectés gravement, tels dans pantins, en train de fonctionner et de réagir à des stimuli d’habitudes, de consommation, de scènes familiales pré-écrites, de paufiner l’armure pour survivre encore un coup…et jouer un rôle ?! Notre essence est différente, nous sommes ce soleil intérieur et cette magie de noël !

Toute cette vie c’est comme une pièce de théâtre, nous avons revêtus des habits de circonstances, une certaine apparence, avec des buts (ou pas)…et nous retrouvons des êtres que nous avons aimé (ou pas !) dans d’autres vies…et nous réparons nos relations…nous réparons l’amour, chaque jour. Nous cherchons à nous rappeler qui nous sommes, au-delà des circonstances du « théâtre » actuel.

Je crois que pour chacun notre scène est parfaite…parfois c’est parfaitement insupportable aussi, mais tous les ingrédients sont là pour dépasser nos peurs, nous réconcilier avec d’anciennes relations…et le but ultime c’est de reconnecter avec notre cœur…la flamme que nous étions et que nous sommes sous tout ce fratras. Nous en avons la force, nous l’avons choisi.

Notre terre change, sa fréquence change, c’est le moment d’ouvrir notre cœur…c’est le chemin le plus direct vers soi. Et vers le tout.

Certains se sont bien préparés en travaillant consciemment depuis longtemps sur leur égo, leurs blessures…d’autres un peu moins mais quelle importance? Ils ont appris d’autres choses, c’est parfait et le grand saut pour tous c’est le même : ouvrir notre cœur en arrêtant d’avoir peur et de se barricader…de lâcher prise, de pardonner, d’essayer au moins !

Etre dans l’instant présent, et laisser tomber le fardeau du passé et du futur qui ne sont pas là. Juste le présent, l’instant qui est le grand Alchimiste, cette respiration. Le passé et le futur sont contenus dans le présent…c’est une clé quantique puissante de transformation.

Quoi d’autre? Etre doux avec soi, comme un rayon de soleil qui vient nous caresser le visage sur le froid mordant de l’hiver, s’accepter comme on est à l’instant avec ce que l’on aime en soi et aussi avec tout ce que l’on considère nul, râté ou pas « en norme » : parce qu’on a fait de notre mieux !!! La norme c’est nous. On s’épuise à vouloir faire plaisir et être aimé de personnes et même du « système » et en même temps on s’auto – fracasse en se jugeant…là il faut arrêter ! Notre plus grand ennemi c’est nous-même…et bonne nouvelle : nous sommes aussi notre plus grand ami : question de choix. Il est terminé ce temps d’amnésie collective.

J’ai envie de vous dire : Joyeux Noël, aimez-vous comme vous êtes, espérez évoluer bien sûr, ce n’est pas un passe-droit à l’inconscience…mais juste s’accepter dans ses fragilités. Arrêter de donner du poids à tous ces conflits à l’extérieur, tout ce tapage …c’est une scène…soyez bon et doux avec vous, aimez-vous, aimez cette incapacité à être dans ce système ou de ne plus en pouvoir…toute votre lassitude, tristesse, colère c’est un message de votre cœur. Tout va bien, il suffit de s’arrêter, regarder, être honnête…et la magie c’est l’instant présent. Alors joyeux noël à tous, si vous le voulez lâchez-prise, belles retrouvailles avec votre cœur et votre flamme intérieure (et celle-là c’est une vraie baguette magique !)…et tout cela autour de la table festive et de qui vous voulez…mais essentiellement de vous-même, de qui vous êtes : votre cœur aimant.

**Je vous souhaite le meilleur, et beaucoup de bonheur, à chacun**

Isabelle

Faites passer si vous le voulez !  www.coeur de prêtresse.com

(Photos trouvées sur le net, source inconnue)

 

 

Vivez et aimez

Transmis par Joeliah le 19 – novembre – 2016

Avant de venir vous incarner, vous avez choisi un plan de vie, vous avez choisi de venir manifester qui vous êtes, la grandeur de qui vous êtes, vous avez mis votre personnalité dans une cellule et puis, vous avez mis aussi dans cette cellule les informations que vous avez voulu prendre de votre lignée paternelle, de votre lignée maternelle. Ceci dans l’ADN a formé un codage informatique. C’est ce codage qui fait que vous êtes devenus qui vous êtes.

Les âmes qui ne choisissent pas de venir, ne s’incarnent pas.
Les âmes qui décident de venir et qui décident de repartir, repartent.
Mais sachez même si vous avez l’impression, si vous vous êtes mis dans la tête, dans votre esprit, que vous n’avez pas été désirés par vos parents, et soyez sûrs qu’il y a des millions de personnes qui sont dans ce cas, vous avez choisi de venir.
Vous avez gagné la course de l’incarnation. Vous êtes victorieux.

Aussi libérez !

terre-nourriciereLibérez votre histoire. Transformez votre histoire ! Changez votre passé. Changez la vision que vous avez, l’explication, l’histoire, le roman que vous avez fait de votre passé. Depuis votre passé jusqu’à maintenant, changez-le ! Changez l’histoire et vous changerez tout votre corps.

Vous changerez votre état d’esprit, vous changerez votre physiologie.

Beaucoup de douleurs peuvent s’en aller parce que les douleurs sont souvent rattachées à des histoires du passé, que vous entretenez, parce que vous ne savez pas faire autrement.
Parce qu’on ne vous l’a jamais dit. Parce que vous n’avez pas appris à penser différemment, vous n’avez pas appris à vous aimer au plus profond de vous-mêmes.

Vous avez oublié votre grandeur. Vous avez oublié qui vous êtes.
Vous êtes une représentation du champ divin en action, vous êtes des dieux, des déesses en action, non pas des dieux, déesses dans le sens orgueilleux ou dans un sens moqueur, pas du tout, vous êtes une puissance créatrice de vie en action, la vie est à l’intérieur de vous.
La source de vie est à l’intérieur de vous. Vous possédez un esprit créateur.

Depuis que vous êtes nés, cet esprit s’est manifesté à tout moment.
C’est ce qui fait, qui vous a donné une puissance de pensée, de création, d’intelligence.

Décidez d’aller bien.

C’est une décision et prendre une décision ferme, c’est donner une information à votre ADN.

Une décision, c’est un choix qui n’a pas d’autre alternative que celui que vous avez pris.

Si vous prenez la décision de vous sentir bien, quoiqu’il arrive, cela veut dire qu’à l’intérieur de vous, toutes les forces se mettent en action pour aller dans le même sens. Cela ne veut pas dire que n’avez plus rien à faire. Vous devez rester vigilants.

Libérez les pensées qui sont néfastes, sortez de lieux qui sont néfastes, quittez des personnes qui sont empoisonnantes, toxiques, négatives. Créez un environnement positif. Déménagez si besoin. Allez voir une personne positive. Montez votre taux vibratoire.

Osez manifester votre meilleur !

Osez-vous rassembler pour mettre vos capacités en action, en synergie. Vous avez des talents complémentaires. Réalisez-vous. Le monde, les enfants ont besoin d’être éduqués, d’être élevés différemment, ils ont besoin de retrouver la joie de vivre, la connexion avec qui ils sont et non pas d’être coupés.

Alors, allez chercher au fond de vous-mêmes ce que vous savez faire de mieux et réunissez-vous. Faites-le ! Osez créer des nouvelles écoles, le nouveau monde a besoin de nouveauté.

Tout ce qui vibre sur un niveau élevé pourra faire le passage. Tout ce qui sera périmé, sur une fréquence basse va s’arrêter. Vous êtes à une période où il va y avoir des grands chamboulements. N’ayez pas peur, sachez ce que vous voulez vivre. Vous êtes éternels.

Pas dans ce corps, ce corps est périssable, transformable, mais votre Présence Esprit est éternelle. Vous pouvez faire de nombreux passages sur Terre, vous pouvez être sur d’autres planètes.
Regardez le ciel, les milliards d’étoiles. Chaque étoile a des planètes. Vous pouvez être ici, ailleurs. Vous êtes partout.

Vivez et aimez.

Recevez tout notre amour/
Les Enseigneurs du Ciel canalisé par Joéliah – Novembre 2016
Http://lejardindejoeliah.com

Vous pouvez copier en gardant le texte entier, y compris le lien actif vers ce site, merci.

Image du Net sans nom d’auteur indiqué.