Archives de catégorie : QUEL SENS A MA VIE?

L’Archange Métatron : l’expérience de la Mort et de l’ Après-vie

Je partage avec vous cette canalisation de METATRON, Seigneur de Lumière  (transmise par James Tyberonn ) qui parle de la Mort et tout naturellement de la Vie.

Ce message avec lequel je suis profondément en résonance est extrêmement puissant et va bien au-delà de la conscience rattachée habituellement à la mort.

Métatron parle de tous ces passages qui se « vivent » très bien. La passeuse d’Ame que je suis ne focalise pas sur les passages parfois difficiles qui ont besoin d’être aidé (voir article « passeur d’âme »), mais de votre vivant, il me semble important que vous accédiez à ces informations qui peuvent vous rappeler certaines mémoires et vous pacifier avec ce passage particulier qu’est la Mort si telle est votre interrogation pour vous-même ou pour quelque être cher.

D’autre part, le sujet tel qui est abordé par Métatron vous emmène réellement vers une redécouverte du sens de votre vie, de la vie et des expériences qui s’y déroulent. Quelles que soient vos croyances, vous pouvez écouter cette canalisation qui vous enrichira sans aucun doute..

Merci à Métatron, et merci à vous pour votre curiosité et intérêt sincère, belle écoute

Ci-dessous est la VERSION ECRITE identique  pour ceux qui préfèrent :

L’Archange  Métatron via James Tyberonn

Salutations Maîtres ! Je suis Métatron, Seigneur de Lumière, et nous vous accueillons en un vecteur d’amour inconditionnel. Nous traiterons d’un sujet très intéressant en ce moment.

Cher Humain, la vie ne s’achève jamais !

Beaucoup d’entre vous ont peur de mourir, plus que vous ne souhaitez l’admettre. Que vous consacriez ou non beaucoup de temps à considérer la vie après la mort, à un moment ou un autre vous vous demandez tous ce qui se passera après votre mort, et ce qui vous attendra « de l’autre côté ». Même ceux qui sont parvenus à la conclusion que plus rien n’existe après la vie physique y ont, ô ironie, beaucoup pensé.

Et donc nous souhaitons parler de l’expérience de la mort. Et Maîtres, tandis que vous lisez les mots de cette canalisation, il vous est offert de recevoir de subtils catalyseurs intuitifs, des codes d’activation qui font partie de la fréquence de cette communication. Ces fréquences sont destinées à vous aider à étendre vos propres aptitudes intuitives.

Vos religions patriarcales actuelles vous disent qu’après la mort il n’y a que le paradis ou l’enfer. Nous vous dirons autre chose. Très Chers, il n’y a pas de fin inévitable, avec un jugement dernier se traduisant par une récompense ou une punition éternelles. Il n’y a en fait pas de « fin ». La vie est en constante expansion.

La mort n’est pas une expérience effrayante à redouter. Ce que vous appelez « mort » est une renaissance dans votre réalité plus vaste et s’avère en fait être un réveil magnifique. En vérité, la naissance au monde physique est beaucoup plus traumatisante que le retour au « royaume angélique ». Le passage hors du plan physique peut certes être justement défini comme le « retour à la maison ». Certaines extraordinaires expansions de réalités accompagnent le fait de se trouver face à un horizon beaucoup plus vaste qui offre bien plus de perception et de compréhension.

Au moment de votre décès, votre essence spirituelle quitte le corps physique et entre dans votre forme éthérique. Dans certains cas, vous flottez réellement au-dessus de votre corps et voyez la pièce au-dessous de vous. Vous avez tous fait l’expérience de la mort beaucoup plus souvent que vous ne le réalisez.

Votre conscience quitte l’organisme physique de différentes manières, en fonction d’innombrables conditions, telles que la maladie, la sénilité ou un accident, de voiture par exemple, provoquant une mort subite. Dans les cas de sénilité, coma profond ou maladie d’Alzheimer, la conscience peut toute entière passer dans l’autre monde alors que le corps physique est encore en vie. La mort physique peut aussi se produire graduellement. Pour ceux qui trépassent à la fin d’une maladie, le processus se fera souvent par intermittences, un transfert de conscience fragmenté, au cours duquel des sorties hors du corps suivies de rentrées dans celui-ci peuvent s’effectuer pendant quelques jours avant l’issue finale. Dans ce processus graduel la personne est dans un état élevé, et voit souvent des anges, des guides et ceux de ses bien-aimés qui sont déjà dans l’autre monde.

C’est ce qui est souvent choisi pour éviter la peur de la mort. Pour ainsi dire, cela permet une série de sorties de reconnaissance, de brèves explorations « de mort imminente », pour permettre au mourant de se libérer de l’angoisse et de réaliser qu’il n’y a rien à redouter. Ceux qui ont eu des expériences de « mort imminente » trouvent généralement qu’elles leur ont apporté une grande sensation de paix, et aussi un tel état de lumière et de bien-être qu’ils ressentent quelque résistance à revenir dans le monde physique.

Une fois que le seuil est franchi, une transition automatique se produit, et on accède à un état supérieur. Et les états supérieurs ont de nombreux niveaux qui correspondent aux différents champs dimensionnels. Après la mort, les dimensions sont des barrières fréquentielles qui sont peut-être mieux comprises en tant que différentes intensités vibratoires d’états psychologiques.

La plupart d’entre vous reconnaîtront immédiatement la transition de votre trépas. Vous serez enchantés de réaliser que vous êtes toujours conscients, bien que morts en termes physiques. Beaucoup d’entre vous seront ravis de découvrir que vous êtes encore « vous ». Votre conteur intérieur qui est aussi l’observateur de vos expériences sera le même que celui que vous aviez dans l’incarnation qui vient de s’achever. Vous conserverez la totale connaissance de cette incarnation et ces souvenirs seront précis et immédiatement accessibles pendant un certain temps. Vous pourrez communiquer avec ceux qui comptaient pour vous dans cette vie-là.

Vous réaliserez, bien sûr, que vous n’êtes plus dans votre corps physique. Vous aurez une autre forme, une image qui vous paraîtra physique, mais vous apprendrez très vite que vous ne pouvez pas vous en servir dans le système physique comme vous le faisiez avec votre corps. La différence entre les deux deviendra évidente, car les vivants ne pourront vous voir et vous serez capable de passer à travers la matière physique. Vous devrez peut-être réapprendre certaines lois de conduite, car il se pourrait que vous ne réalisiez pas immédiatement le pouvoir créateur et entraînant de vos pensées ou émotions dans cet autre monde. Vous serez peut-être stupéfaits de vous trouver dans cinq environnements différents simultanément, sans tout d’abord avoir la moindre idée de la raison d’être de cette situation.

Au début, vous pourrez ne pas voir de continuité dans le mouvement et vous sentir ballotté d’un endroit à un autre sans rime ni raison, tout à fait littéralement sautant d’une expérience à une autre, et ne réalisant pas que vos pensées vous propulsent aussi vite que vous les émettez. Et donc, tout de suite après la mort, il y a des étapes de réapprentissage et d’ajustement à une nouvelle physique « mentale ».

Il se trouvera une phase durant laquelle vous passerez attentivement en revue votre expérience physique qui vient de s’achever. Après cela, cependant, vous verrez une autre expansion naturelle se produire, une fusion d’âme graduelle vous faisant intégrer d’autres incarnations ainsi que des aspects de réalités autres que les vies sur la Terre.

Au cours de cette expansion, l’identité de l’âme deviendra naturellement plus vaste et votre forme éthérique changera. Il se pourra que vous choisissiez une apparence correspondant à une vie différente ou un cadre d’âme incluant toutes vos expériences.

En de rares circonstances où la mort survient subitement de manière inattendue, comme dans un accident, il y a une très brève période de confusion. Mais cela est rare et ne se produit que si la personne est exagérément attachée à la vie physique et a du mal à s’en détacher.

C’est généralement le cas d’âmes moins développées qui estiment qu’elles n’ont pas atteint leurs buts, ou d’âmes qui se sont tellement attachées à cette incarnation particulière pour des raisons diverses qu’elles ne peuvent accepter la transition. Dans des cas très rares, la personne décédée refuse si catégoriquement d’accepter sa mort qu’elle concentre désespérément son énergie émotionnelle sur le retour à la forme physique. Dans des scénarios de même type, le défunt a pu être si obsédé par un but particulier ou un projet inachevé qu’il essaie de le poursuivre pendant un certain temps avant d’admettre que son incarnation s’est terminée. Mais même dans de tels cas l’évidence finit par s’imposer très clairement.

La médiation guidée fournit l’intervention qui, en cas de besoin, permet de réorienter les actions égarées. Et Maîtres, sachez qu’il se trouve certes des guides pour aider chacun de vous à comprendre sa situation au cours de la transition. La plupart d’entre vous passeront dans l’au-delà dans la clarté. Et quand vous n’êtes pas désorientés, vous êtes très souvent accueillis par des parents et amis qui vous ont précédés. Il y a un agrément et une reconnaissance euphorique de ce monde qui crée une sensation de bien-être. Si vous le désirez ou si c’est nécessaire vous pourrez vous reposer. La phase de repos est une phase de grande expansion au cours de laquelle s’installe une atmosphère de félicité, avec souvent l’impression de flotter dans un champ de brillante lumière blanche doublée de vives couleurs extraordinaires. Vous vous y trouverez dans un état de béatitude et vous adapterez plus facilement à la séparation qui vient de se produire. Mais il vous sera encore possible d’adresser des pensées au plan terrestre. Vous découvrirez que la pensée vous conduit rapidement à ce sur qui ou sur quoi vous vous concentrez.

Vous pouvez aller voir des amis et des parents, revisiter le passé, saluer des amis d’enfance et voyager sans interruption dans l’espace et le temps. Vous pouvez revisiter votre enfance, voir l’enfant que vous étiez dans votre famille à Noël, ou parcourir les couloirs de votre collège tel qu’il existait des dizaines d’années avant. Vous réaliserez qu’il n’y a pas de « différence d’heure » entre la manifestation d’une idée ou pensée et sa conception, comme c’est le cas dans la vie physique. Vous explorerez avec délices ces phénomènes « comme dans un rêve », mais en réalité, en toute claire lucidité. Il existe des moyens de se familiariser avec les réalités et dimensions de l’après-vie durant votre vie sur le plan terrestre.

D’autre part, il est important que vous compreniez que personne ne meurt sans avoir choisi de le faire. C’est toujours le soi supérieur qui le décide. Et donc personne ne meurt « avant l’heure », bien qu’il puisse y avoir une impression de « vie inachevée » quand les leçons de vie que vous aviez choisies n’ont pas été, pour une raison ou une autre, complètement explorées.

Progrès Ininterrompu

Très Chers, les descriptions de ce qui se passe après la mort sont certes variées…en fonction du système de croyances et du quotient de lumière de chaque individu. Elles peuvent paraître très compliquées, surtout si vous adhérez à une croyance dogmatique en un paradis ou enfer et repos éternels. En vérité, ceux qui croient fortement aux enseignements religieux commenceront souvent par créer des images de saints et de lumière blanche qui correspondent à leur programmation spirituelle. Ce qui est intéressant c’est que cela permet une transition plus douce que pour ceux qui, par exemple, ne croient pas à une vie après la vie.

Mais précisons que la mort n’est pas le repos éternel. Il n’y a pas de paradis aux rues pavées d’or ni de lac de feu pour des tortures démoniaques, et pas non plus de vide infini…encore que vous puissiez avoir de brèves hallucinations de ces choses si vous y croyez fermement. Même dans ce cas, ce ne seront que des visions de courte durée, et, comme nous l’avons dit, il existe des guides et des anges gardiens, une « Équipe d’Orientation » pour ainsi dire, pour aider ceux qui ont besoin d’assistance pour s’adapter à l’après-vie. Ce sont des âmes avancées qui peuvent être trépassées ou incarnées. Ces dernières accomplissent ce service « hors du corps » pendant que celui-ci dort. Elles sont expertes en projection trans dimensionnelle de la conscience.

Les « guides d’assistance » qui sont encore incarnés sont particulièrement efficaces parce qu’ils ont une compréhension immédiate des ressentis et émotions du temps et des réalités terrestres que l’âme du défunt vient juste de quitter. Ces personnes peuvent ou pas se souvenir de leurs activités nocturnes. Elles comprennent les nombreuses sensations qui entrent en jeu, et elles apportent une aide à l’orientation de ceux qui sont perdus dans les phases initiales de leur transition. En général, une « vieille âme », comme vous dites, qui a reçu l’enseignement de nombreux niveaux de conscience et connu un plus grand nombre d’incarnations, ne sera ni perdue ni désorientée au cours de la transition du physique au non-physique.

Exercices Préparatoires

Certaines activités peuvent être pratiquées, pendant que vous vivez encore dans le monde physique, pour vous préparer à l’après-vie. Ainsi, ceux d’entre vous qui se sont efforcés d’apprendre les projections hors du corps via la méditation profonde, le jeûne, la quête de vision, le rêve lucide, la respiration du yoga et le voyage chamanique, seront plus adaptés à l’environnement de l’au-delà.

Et donc, de telles expériences d’expansion de la conscience dans des domaines multi dimensionnels sont très bénéfiques pour se préparer à la mort physique. Vous pouvez tous, durant la vie physique, apprendre consciemment à naviguer dans la multi dimensionnalité grâce à ces disciplines et à connaître les nuances de l’au-delà. C’est une préparation très utile au trépas. Vous saurez ainsi à quoi vous attendre car vous comprendrez mieux les conditions de l’absence de temps et de la navigation par la pensée. Chacun de vous peut apprendre à rêver lucidement s’il veut bien prendre le temps de s’auto programmer. Ce que nous voulons dire c’est ce que ce verbe signifie. Créez l’intention de vous rappeler vos rêves. Concentrez-vous sur cela en méditation avant de vous endormir, en vous faisant cette suggestion avec volonté et persévérance. Vous serez surpris du résultat.

Ceux d’entre vous qui ont maîtrisé le corps de lumière Cristallin Mer-Ka-Na ont fait l’expérience de tels domaines, et, après la mort, suivront le même processus en proportion de leur quotient de lumière. Cela est enseigné via les Clés Métatroniques.

En vérité, les domaines atteints en Mer-Ka-Na sont ceux de l’après-vie. Vous y entrez souvent la nuit en état de rêve, mais vous en souvenez rarement au réveil.

D’autre part, comme nous l’avons dit, la séparation d’avec le monde physique varie jusqu’à un certain degré selon les individus, mais il se trouve des points communs qui seront les mêmes pour tous. Il s’agit d’une meilleure aptitude et d’une plus grande liberté à mieux saisir votre propre réalité, à développer vos capacités plus avant, à ressentir plus profondément, et, certes, à comprendre clairement la nature de votre propre existence multi dimensionnelle en tant que partie de Tout Ce Qui Est.

Ce Qui Se Passe à la Mort

Nous allons voir plus en détail ce dont nous avons déjà parlé mais qu’il est très important que vous compreniez.

Maîtres, au moment de votre transition hors du monde physique, vous sortirez de votre corps de matière, et vous vous trouverez immédiatement dans un autre « corps ». Vous vous apercevrez qu’il s’agit de la même forme « éthérique » que celle dans laquelle vous voyagez dans les rêves et les projections hors du corps. Vous la percevrez comme très confortable et, certes, familière, car, en vérité, vous quittez tous votre corps physique chaque nuit durant votre sommeil. Ce nouveau corps pourra  sembler physique, mais vous réaliserez très vite qu’il possède beaucoup plus d’attributs dans son nouvel environnement.

La plupart d’entre vous choisiront au début d’apparaître tels que vous étiez dans la vie physique, mais sous une forme plus robuste, notamment comme vous étiez dans vos meilleures années. Vous voyagerez instantanément par la pensée. Par exemple, si vous pensez à quelqu’un que vous aimez, vous serez immédiatement en sa présence où qu’il se trouve. Vous pourrez communiquer avec lui par télépathie. Mais, dans la plupart des cas, il ne pourra ni vous voir ni vous « entendre » physiquement. Il recevra la communication subconsciemment et pourra ou pas reconnaître la source de cette transmission par la pensée.

Vous ne serez pas vus par ceux qui demeurent dans le monde physique. Après la mort, quand vous projetterez votre conscience par la pensée vers le plan matériel, vous serez sous forme éthérique, « fantomatique », comme vous dites. Cependant, nous ajouterons que de nombreux membres du Règne Animal, y compris tout animal de compagnie que vous aurez eu, pourront vous voir très clairement. Vous pourrez même être accueilli avec enthousiasme par vos chiens et vos chats si vous entrez dans le domicile où ils se trouvent encore, en  compagnie de votre famille, sur le plan terrestre.

C’est là, en général, la phase où vous redécouvrez les attributs étonnants de votre nouvelle forme et les possibilités du « mouvement par la pensée ». Vous serez enchantés de découvrir que vous pouvez tout faire par la pensée. Vous pourrez voler de la même manière que vous le faites dans l’état de rêve. Vous pourrez passer facilement à travers les objets « solides », murs, édifices ou montagnes. Vous vous déplacerez à volonté, d’un endroit à un autre, d’une personne à une autre, par la pensée. A ce stade vous pouvez même choisir d’explorer la planète à l’extérieur et à l’intérieur ! Les projections Déviques des règnes minéral et végétal seront visibles pour vous sur les plans astraux de la planète.

Au début, ce processus possède une apparence de rêve. Dans la plupart des cas, les gens choisissent après leur mort de rester étroitement reliés au plan terrestre pendant quelques semaines, avant de passer à d’autres plans plus élevés. Dans ce laps de « temps » une sorte de conclusion prend place, durant laquelle vous choisissez de communiquer avec beaucoup de ceux qui jouèrent un rôle important dans votre vie. Mais gardez à l’esprit que le temps, tel que vous le concevez, n’existe pas dans le domaine non-physique, et donc, après la mort, vous n’aurez pas conscience de l’écoulement du temps linéaire

Bien que l’étroite association et le contact avec le plan terrestre durent 4 à 6 semaines de temps terrestre, vous serez dans le temps « présent » et aurez totalement oublié la chronologie linéaire. Autrement dit, cela vous paraîtra très bref selon un mouvement naturel de la pensée dans un scénario hors du temps. C’est ainsi que certains peuvent demeurer dans cet état pendant des mois et même des années, en fonction de leurs besoins de communication et de conclusion, mais ce n’est pas la norme.

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que la plupart d’entre vous assisteront à leur propre veillée funèbre et à leurs obsèques.

Beaucoup de ceux qui ont eu des expériences de « Mort Imminente » disent avoir vu toute leur vie se dérouler devant leurs yeux. C’est là une sorte de confusion entre l’état de rêve subconscient et l’interprétation de l’ego du mental frontal. Plus exactement, votre vie physique, de la naissance à la fin, peut certainement être observée de l’autre côté du voile, mais cela se fait sous forme de passage en revue attentif et non pas en un éclair. C’est un examen délibéré, avec l’aide des guides, qui se fait à un niveau plus élevé que celui où l’on se trouve immédiatement après la mort.

Vous ferez tous cette expérience, mais vous pourrez choisir les points essentiels non seulement à examiner mais aussi à revivre. Dans de nombreux cas, l’âme choisira des circonstances où des erreurs furent commises. Vous serez alors guidé dans l’étude d’autres réponses, pour comprendre ce qui aurait pu se passer autrement et comment cela aurait pu aboutir à un meilleur résultat. Un grand apprentissage s’effectue de la sorte. C’est ce que vos textes religieux appellent « le jugement (dernier) ». Mais dans cet état, le  tourment de la culpabilité ne sera pas ressenti, car vous vous trouverez au-dessus du niveau de la personnalité telle que vous la concevez. Vous réalisez cet examen à partir d’un état supérieur du soi qui est détaché, comme le serait un observateur extérieur en 3D. Cela se déroule dans ce qu’on peut considérer comme un centre d’entraînement. Mais précisons qu’il s’agit d’un état psychologique, pas d’un « lieu » tel qu’un espace dans la dimension physique.

Une fois cette phase accomplie, vous aurez le choix de revenir, de vous réincarner, ou pas. Il existe beaucoup d’autres possibilités si vous décidez de ne pas retourner dans le cycle terrestre. Il se trouve d’innombrables autres univers et galaxies qui offrent d’extraordinaires occasions d’apprendre. La plupart d’entre eux sont très différents de ce dont vous avez fait l’expérience sur la Terre du système solaire, et très peu sont des réalités physiques. Ceux d’entre vous qui ont atteint des états hautement avancés peuvent se connecter à d’autres domaines, comme Arcturus, les Pléiades ou le système binaire de Sirius. Le Cosmos fourmille littéralement de vie, encore que les trois groupes d’étoiles que nous venons de citer vous soient très familiers et se soient trouvés étroitement liés au système terrestre depuis les temps de Mu et de l’Atlantide. Beaucoup d’entre vous coexistent sur eux à un niveau supérieur d’état de lumière, sous forme de vie photonique.

Vous déciderez alors si vous en avez fini avec la dualité ou pas. Et ceux qui n’en ont pas terminé commenceront à préparer leur retour. La plupart des âmes ont des délais entre les réincarnations qui sont fonction de celles des personnes avec qui ils ont été en relation dans le passé. En général, une période de 20 à 40 ans s’écoule avant que le choix de revenir soit définitif. Mais nous vous rappelons que l’absence de temps de l’autre côté est difficile à comprendre pour vos sens physiques accordés au temps linéaire.

La « date » de votre retour dépend, de façon non négligeable, de celle des êtres avec lesquels vous souhaitez interagir sur le plan terrestre. Selon ce processus, de multiples communications s’établissent pour aboutir à des accords et à un planning très élaboré. Il se fait ainsi une reconnaissance d’autres âmes et groupes d’âmes en dualité, pour conclure ou rééquilibrer des relations, choisir une famille et les leçons permettant de progresser. Vous choisirez le modèle astrologique qui vous permettra le mieux de progresser.

Les âmes qui ont opté pour le retour à la dualité doivent passer par une « période de formation » dans les fréquences non-physiques des autres planètes de votre système solaire. Le plan terrestre est pour l’âme la « salle d’examen » ou l’université de la dualité, mais ce n’est qu’une partie de ce qu’elle doit accomplir. Chacun de vous passera du temps sur toutes les sphères comprises dans votre cursus du système solaire. Cela se fait habituellement dans l’après-vie en préparation pour l’étape suivante, le niveau suivant d’incarnation. Mais cela peut aussi se produire en partie dans la vie physique durant le sommeil. Chacun de vous sort de son corps chaque nuit en direction de l’après-vie, au cours des phases de sommeil profond, mais vous êtes peu nombreux à vous en souvenir clairement au réveil.

Choix du Modèle d’Âme

Cher Humain, ne tenez pas les études sur les étoiles et planètes dans l’après-vie pour du folklore ou une contre-vérité. Ce que l’âme apprend dans chaque séjour doit être efficacement structuré et trouver son expression idéale à travers l’action durant les vies terrestres. Les progrès de l’âme doivent être prouvés en pensée et en action par la manifestation réussie de la volonté dans la réalité physique. Le modèle le plus approprié doit être soigneusement choisi parmi les innombrables arrangements d’étoiles et de planètes qui représentent des modèles d’âme.

Les signes du Zodiaque sont douze modèles fondamentaux entre lesquels l’âme fait son choix avant de venir s’incarner de nouveau sur le plan terrestre. Ils représentent le caractère, la personnalité et le mental idéaux. Le sexe, la race et le corps physique font aussi l’objet d’un choix, car ils sont une matérialisation du modèle, une réflexion de l’ « individualité de l’âme » en progrès.

Ce que nous vous communiquons là était connu de nombreuses anciennes sociétés plus avancées, telles que Mu, l’Atlantide de la Loi de Un, l’Égypte et la Grèce. A la suite de la prédominance et de la prise de contrôle de vos religions patriarcales fondées sur la peur, ces enseignements devinrent pour ainsi dire « souterrains » et ne furent révélés que dans des enclaves secrètes. Dans votre histoire connue, Platon et Pythagore enseignaient ces connaissances. Plus récemment, ce fut le cas d’Edgar Cayce, une réincarnation de Pythagore et un aspect de l’essence de Ra-Ta. Comme nous vous l’avons souvent dit, le Plan Terrestre est l’Université de la Dualité. Mais le domaine terrestre n’est qu’une partie du cursus. Il existe d’autres domaines associés à votre système solaire dans l’après-vie qui alimentent directement l’expérience du monde physique de type « dualité/libre arbitre ». La Terre de dualité connaît uniquement le libre-arbitre, et les choix de chaque entité dominent complètement la manifestation et les buts de la créativité dans ce domaine où règne la loi de cause à effet. La vie en trois dimensions n’existe que sur la Terre dans votre système solaire.

Dans les domaines de l’après-vie, un certain degré d’aide de la part des guides est disponible pour chacun au fur et à mesure du progrès. Cette aide vient d’enseignants dont vous considérez certains comme des Maîtres Ascensionnés ou  des Anges. Cela est choisi selon le libre-arbitre en accord avec chacun de vos aspects supérieurs, votre soi supérieur lui-même.

Ceux d’entre vous qui pensent que l’après-vie est dépourvue de défis devront y réfléchir à deux fois. Un effort est toujours requis, mais il existe des forces de motivation innées dans la conscience qui permettent cet avancement. Vous ressentirez en fait un puissant désir naturel, un profond besoin de ces enseignements. L’âme possède une intense aspiration à progresser, c’est le cas de toutes les âmes. C’est une composante innée et naturelle du retour à « Tout ce qui Est », au statut de créateur intégral…et en ce sens, ce mouvement est une programmation qu’on peut appeler ADN de l’âme.

Le Cursus du Cycle Terrestre

Il est important de savoir que le processus de réincarnation comprend douze centres d’apprentissage principaux. Vous vous y rendrez tous avant d’achever le « Cycle Terrestre ». Nous l’appelons ainsi parce que la Terre est la salle d’examen où ce qui a été appris est testé. C’est en ce sens que la Terre est la partie la plus importante du cursus et celle qu’il faut maîtriser.

Liste de ces centres d’apprentissage :

  1. Mercure : mental, communication (7 niveaux)
  2. Vénus : amour, émotion, soutien (4 niveaux)
  3. Terre : création responsable, lieu des tests
  4. Mars : tempérament émotionnel, force
  5. Jupiter : force, leadership, sagesse, confiance (5 niveaux)
  6. Saturne : purification spirituelle, creuset
  7. Uranus : développement médiumnique, intuitif, chakrique/glandulaire
  8. Neptune : études mystiques de la nature de la réalité
  9. Pluton : maîtrise de l’adversité
  10. Lune : équilibrage, évacuation du doute, équilibre féminin
  11. Soleil : vitalité, esprit, équilibre masculin
  12. Arcturus : entrée/sortie, expression créatrice de la force de vie

Il faut remarquer que les lunes de Saturne et de Jupiter (ainsi que celle de la Terre) font aussi partie de l’étude des aspects planétaires de ces planètes. Chacune des planètes et étoiles citées ci-dessus comportent de nombreux niveaux ou degrés. Saturne est très complexe. Ce qu’on y apprend inclut l’effacement des modèles incorrects, la purification  des fausses croyances et tendances, notamment celles qui se sont reproduites en tant que sérieux obstacles et ont causé des actions gravement erronées. Dans certains cas extrêmes, l’âme sera complètement « redémarrée » dans le creuset de Saturne. Dans ce processus, les anneaux servent à moduler les différentes intensités requises.

Les domaines de l’après vie où vous serez « instruits »  sont des formats fréquentiels non-physiques de corps célestes de votre système solaire. Arcturus en fait partie exceptionnellement, bien qu’il se trouve en dehors de votre système solaire.

Guildes de Maîtrise et Voyageurs dans le Temps

Il existe beaucoup de groupes de guides associés dans l’assistance aux mondes en développement, notamment le vôtre. Ce sont des Âmes totalement Ascensionnées qui ont achevé le Cycle Terrestre et choisi de manifester des corps pour des raisons spécifiques, telles que l’insertion d’information scientifique, d’inventions, de philosophies, de gouvernements, de littérature, d’art et de musique à certains intervalles-clé dans le temps et l’espace linéaires. Ce sont des génies, comme vous les appelez, comme Socrate, Pythagore, Platon, Newton, Tesla, Einstein et beaucoup d’autres. Ils peuvent entrer sur le plan terrestre via une naissance « normale » ou se manifester. Dans certains cas ils apparaissent, par accord mutuel, en tant que « walk ins ». Mais il faut remarquer que les vrais « walk ins » sont très rares. Beaucoup d’humains qui se considèrent comme des « walk ins » ont eu une accélération vers un état supérieur du soi, mais il ne s’est pas produit d’échange d’âmes indépendantes.

Ceux qui sont spécialisés dans l’influence sur le déroulement des évènements peuvent être appelés « Émissaires du Futur » et ce sont des Maîtres de la manipulation de l’Espace-Temps. Ces maîtres spécialisés viennent aider à se déplacer de la réalité « probable » à la réalité manifeste à des croisements-clé de civilisation.

Sur votre planète, le temps se présente sous forme de programmes hologrammiques. Certains êtres de génie, comme vous les appelez, ont développé l’aptitude à entrer et sortir de l’espace-temps, d’une manière qui est décrite par certains de vos films et programmes télé de science fiction comme « Saut Quantique ». Nous en avons parlé dans des canalisations précédentes.

La Nature du Temps et de l’Espace. L’Énergie Furtive de l’Antimatière

Vous devez comprendre que dans le Cosmos la réalité physique est une exception, pas une règle générale. Vos scientifiques savent, jusqu’à un certain point, que la « matière sombre » et l’ « énergie « sombre »  (comme vous les appelez) constituent plus de 95% du Cosmos. La matière se présente en spectres, comme la lumière, c’est pourquoi vous pouvez avoir des difficultés à saisir ce concept. Les centres d’apprentissage planétaires n’occupent pas un espace tel qu’un endroit dans un lieu spécifique. Et donc, quand vous construisez des engins spatiaux pour en explorer certains, ils vous paraissent dépourvus de vie. Cela résulte de vos interprétations erronées de la nature spectrale de la réalité.

Vous ne percevez pas l’existence de ces environnements à partir du monde physique que vous connaissez. Vos mécanismes de perception physiques sont tout simplement incapables de se brancher sur ces fréquences. D’innombrables réalités coexistent au sein de la vôtre. Et à la mort, vous passez de l’autre côté du voile, du côté non-physique du tore, et vous trouvez immédiatement connectés à d’autres champs. Vous réagissez alors à d’autres lois de la physique correspondant à ces autres réalités qui ne peuvent être perçues par l’appareil sensoriel très limité du monde physique. De l’autre côté, vous pouvez, dans une certaine mesure, revenir à la perception de la réalité physique, mais vous ne pouvez pas redevenir vous-même physique. Et le retour dans le domaine physique se fait selon une fréquence différente qui vous fait apparaître fantomatique, vous rend invisible et incapable de manipuler la matière physique. Il existe, certes, des champs et des barrières d’énergie qui vous tiennent séparés. Tout cela est scientifique, ce n’est pas de la magie !  C’est de la physique dimensionnelle, un sujet scientifique connu de vos sociétés avancées du passé, mais pas encore compris dans votre temps présent.

Achèvement du Cycle Terrestre

Nous souhaitons préciser que la réincarnation est nécessaire pour parachever le cycle terrestre. Mais il est possible d’opter pour la sortie dans d’autres domaines de Maîtrise hors de ce cycle. Toutes les entrées et sorties de ce dernier se font via Arcturus.

Quand vous avez achevé le cycle terrestre et maîtrisé la dualité, vous pouvez décider de rester dans le système en tant qu’enseignant ou guide. Ou bien vous pouvez choisir de passer à une plus grande intensité et d’apprendre à créer à beaucoup plus grande échelle.

Une fois le cycle terrestre terminé, l’information, l’expérience et les capacités  que vous avez si diligemment acquises, sont à votre disposition pour s’appliquer ailleurs. Et ainsi vous avez beaucoup plus de possibilités que les âmes « non encore diplômées » qui doivent encore se réincarner.

Unité avec Tout Ce Qui Est  

Le but et le potentiel ultimes sont de rejoindre la conscience suprême que vous appelez Dieu, d’être « absorbé » par elle. C’est en ce sens que vous vous fondez dans la conscience de pluralité au sein de « Tout Ce qui Est ». Mais même dans ce cas, un aspect de votre individualité, de vos souvenirs, de vos incarnations, demeurera en vous. Rien ne disparaît. Ces aspects de la personnalité existeront encore dans ce qu’on peut considérer comme une mémoire dynamique vivante, un compartiment séparé, assez comparable à la mémoire de votre ordinateur. Au niveau d’Avatar, vous êtes un composite de tous les aspects du soi. Une fois cet ultime niveau atteint, il se présente des possibilités, des moyens, de fonctionner en tant que Créateur à l’échelle Cosmique. Le degré élevé de savoir et d’apprentissage nécessaires rendent une telle carrière d’Elohim-Avatar extrêmement exigeante, mais c’est l’un des « cours fondamentaux de fin d’études » qui vous est offert. Le processus d’acquisition d’une telle information accroît forcément le développement et les capacités de l’âme. Il y faut un maniement délicat de l’énergie et un déplacement constant à travers les dimensions. Quand un tel choix est fait, la formation commence immédiatement, toujours sous la direction d’une guilde de Maîtres, qui, de votre point de vue, peuvent être considérés comme des Elohim ou des Archanges.

Mais, de nouveau, l’état de Créateur Cosmique est un sujet extrêmement complexe et qui dépasse de beaucoup le niveau du cycle terrestre où vous vous trouvez actuellement. Il est possible de devenir guide et enseignant dans votre système terrestre, pour certaines âmes avancées en fin de réincarnations et sur le point d’obtenir leur diplôme. Et votre système héberge bien sûr d’autres entités qui en ont fini avec le cycle terrestre et ont été choisies pour aider ceux qui s’y trouvent encore. Vous pourrez enseigner si c’est votre souhait et si vous possédez le quotient de lumière requis. Mais l’enseignement multidimensionnel est beaucoup plus vaste que l’enseignement que vous connaissez, et il exige une formation extrêmement rigoureuse qui, selon votre conception du temps, dure des éons et des éons. Ce chemin conduit un tel enseignant dans de nombreuses réalités beaucoup plus complexes que celles qu’il est parvenu à maîtriser dans le cycle terrestre. Dans vos termes religieux actuels, cela peut se traduire comme un compagnonnage avec Dieu Créateur.

Les rôles de Maître Créateur en Unité avec Dieu peuvent être très spécialisés. Certains, comme ceux d’entre nous dans le domaine Métatronique, créent ce qu’on peut appeler en simplifiant des « Lois de la Physique », en formulant de nouvelles dimensions de réalité et en entretenant de nouvelles expansions dans celles qui existent déjà. Cela se fait en utilisant la géométrie sacrée qui forme la matrice de base des nouveaux mondes et en communiquant du savoir de toutes les manières possibles, et je ne parle pas de manières physiques. Ce que vous appelez  temps est manié comme un peintre le ferait de la couleur. Et ce que vous appelez espace est assemblé de façons extraordinaires.

Pour Conclure

Très Chers, notre sujet du jour peut paraître plutôt compliqué… et même sinistre, mais ce n’est pas notre intention et ce ne doit pas être votre réaction ou conclusion à la lecture de nos mots. Ce qui vous est présenté est d’une beauté qui dépasse l’imagination. Les mots sont impuissants à décrire l’extraordinaire magnificence de ces domaines.

Nous vous disons donc de saisir et de savourer les moments présents de votre vie. Profitez des aspects superbes de votre Terre, car le plan terrestre est certes d’une beauté sublime, et quand vous trépasserez vous ressentirez immédiatement à quel point la vie est étonnamment belle. Vous serez reconnaissant de chaque précieuse respiration que vous aurez pu prendre. Même si la vie présente des défis…au moment de votre transition vous serez immergé dans une profonde appréciation.

Nous, du royaume Angélique, sommes là pour vous aider, comme des membres de la famille qui vous tendent une main secourable, mais pas pour résoudre les problèmes à votre place, car cela nuirait à votre progrès sur le sentier de la Maîtrise. Nous vous demandons de prendre un moment, et de sentir, réellement sentir, la lumière et l’énergie magnifiques de votre être. Et de reconnaître que la vie et la mort sont des parties du même processus, deux facettes de la même réalité.

Vous vivrez de très nombreuses vies, et ne serez plus jamais exactement la même personnalité, la même expression, qui sont les vôtres aujourd’hui, et pourtant elles feront toujours partie du Soi Intégral qui ne finit jamais, et vous aussi. Souvenez-vous donc de vous aimer vous-même et de vous exposer à la joie comme on le fait au soleil, car c’est possible maintenant…parce que vous êtes un être magnifique, un aspect divin de Tout Ce Qui Est. Après votre transition, vous pourrez considérer la réincarnation dans d’autres vies, mais elles ne seront que des parties du grand et plus grand VOUS.

La vie sur la Terre est une qualification, un cursus choisi, pas une punition ni une disgrâce. C’est une Université choisie par des âmes courageuses qui acceptent d’y entrer en portant des filtres. C’est une involution qui conduit à une évolution vraiment glorieuse. Quand vous quitterez le système physique après avoir achevé le cycle des réincarnations, vous aurez appris vos leçons, et ne serez plus, pour ainsi dire, des membres de la « race » humaine, car vous serez diplômés de l’Université de la Dualité. Et pourtant cet aspect particulier de votre soi conscient demeure, tout comme d’autres portions de votre identité perdurent simultanément dans d’autres systèmes d’enseignement. Dans les systèmes plus avancés, les pensées et les émotions sont automatiquement traduites en action, en quelque approximation opportune de la matière. Et donc, les leçons, l’expérience acquise, font toujours partie de vous.

Maîtres, sachez s’il vous plaît que votre esprit s’est fait chair pour maîtriser l’extraordinaire domaine de la dualité, pour apprendre à être Créateur. Et c’est une qualification fabuleuse de faire l’expérience d’un monde d’une telle richesse, de contribuer à créer une réalité de couleurs, de musique, de formes. Votre esprit s’est incarné sous forme biologique pour enrichir un domaine de conscience sensuelle, pour ressentir l’énergie dans la forme physique. Vous êtes ici pour vous exprimer, vous servir et vous régaler de vous-même, à travers votre corps, votre esprit et votre âme, qui, en tant que trinité, interagissent dans l’unité. Nous vous engageons vivement à saisir l’instant présent, à trouver la joie, à découvrir le bien-être, et à savoir que chaque décision que vous prenez détermine la vie que vous vivez.

Je suis Métatron et je partage ces Vérités avec vous.

Et il en est ainsi.

James Tyberonn

Traduit par Martine Racine.

© Copyright 1999-2014 Tyberonn, Earth Keeper All rights reserved.

 

 

Toutes les Traductions en Français venant du site de James Tyberonn :

http://www.earth-keeper.com/translations_french/

The Dark Cristal

Film d’animation de  Jim Henson et Franck Oz, 1983

The_Dark_Crystal

Ce conte fantastique nous raconterait, dans ma perception, quelque chose de notre monde originaire et de notre quête actuelle :

C’est un autre temps, une autre terre, à l’âge du fantastique. C’était une terre verte et fertile…jusqu’au jour où le cristal géant éclata et un éclat fut perdu…de ce jour des luttes commencèrent et deux nouvelles races apparurent : les Skekses cruels et féroces, au corps desséché, à l’esprit sec et tortueux et les mystiques bons et paisibles.

51MSB3G0M1L

Les Skekses s’installent dans le château de cristal et établissent leur pouvoir en se rassemblant dans une salle sacrée, ils règnent ainsi depuis 1000 ans…mais ils sont mourants, prisonniers d’eux-même sur une terre mourante. Ils ne sont plus que 10.

Ils ont ravagé le pays et ont appris à trouver une nouvelle vie dans le soleil. La source de leur pouvoir, de leur trésor et de leur destin est le cristal…mais la cérémonie ne leur apporte maintenant plus de réconfort.

Loin du château se sont réfugiés la race des Mystiques pour vivre leur rêve de paix.  Ils sons doux, simples et purs comme les vrais sages. Ils chantent des sons profonds…

darkcrystal516

Ils ne sont plus que 10. Une race mourante…ils doivent faire appel à celui qui va les sauver.

L’empereur Skekses se meurt…au même instant un Mystique abandonne son enveloppe charnelle..Il nous apparait que les 10 Skekses sont liés aux 10 Mystiques.

Le monde doit être mis à l’épreuve encore une fois, selon la grande prophétie,  et le cristal guérit ou le monde passera au mal à jamais…

Un Gelfling, Gene, élevé dans la vallée des Mystiques, doit trouver l’éclat de cristal.

Gene doit choisir un éclat de cristal parmi plusieurs…il repense alors aux sons émis par les Mystiques et saisi sa flûte , il découvre alors un cristal qui s’éclaire et prend vie devant le Son émis.

Les Mystiques pendant ce temps entendent l’appel du cristal et se mettent en marche vers le château.

Gene a le cristal mais ne sait quoi en faire. « Il faut que je trouve quelqu’un comme moi » se dit t-‘il. Il rencontre alors Kira, une Gelfling rescapée des massacres. Leurs âmes se parlent. Kira a un chant, Gene a une flûte et les deux s’accordent.

The_Dark_Crystal_by_pat_mcmichael

Gene et Kira découvrent des anciennes écritures qui révèlent la prophétie : « ce qui fut désuni, mis en pièce et brisé, deux redeviendront un et un sera entier ». Cela doit être fait avant « la grande conjonction ».

Gene comprend alors qu’il doit guérir le cristal. Kira vient avec lui. Leur complément féminin -masculin leur permet d’avancer dans cette quête.

Les Mystiques arrivent devant le château et par le Son de leur chant ils ouvrent le passage du château, les Skekses sont impuissants devant cette force pour arrêter leur avancée.

Gene s’approche du grand cristal, et Kira  lance le fragment à Gene..alors il réunit le fragment avec le grand cristal dans la salle de cérémonie sacrée où sont réunis tous les Skekses. Puis Kira est tuée par un Skekses. Tous les Mystiques entrent dans la salle en chantant…chacun vient se placer derrière un Skekses…et quand Gene guérit le cristal..chaque Mystique absorbe et fusionne le Skekses devant lui…ils étaient intimement liés, comme deux polarités désunies : la part d’ombre est réintégrée, l’Etre est total..apparaissent alors de grands êtres de Lumière : « Nous sommes redevenus un tout, entier, à présent la prophétie est accomplie ».

Gene s’approche avec Kira dans les bras, et il entend : « Il y a des années dans notre arrogance, dans notre ignorance, nous avons fait voler en éclat le pur cristal et notre monde aussi vola lui-même en éclat. Serres-là contre toi Gene, elle fait partie de toi comme nous faisons tous partie les uns des autres ».

74a41e1987c92f633115bd8b691aae91

Kira se réveille alors du profond sommeil de la mort.

Les êtres de lumière disent à Gene : « voilà, nous te laissons le cristal de vérité, bâtis ton monde à sa lumière ».

Puis ils ascensionnent…et le monde renaît aux couleurs de l’abondance et dans le reflet du cristal.

J’y voit le monde nous reliant à la puissance  cristalline de l’Atlantide, et au pouvoir du Son que l’on peut décoder le long de l’animation.

C’est un rappel de notre histoire cachée où l’ orgueil et la quête de pouvoir mena les hommes à la désunion, en eux-même et à l’extérieur d’eux, menant à la disparition des anciens mondes de sagesse…c’est l’apparition d’un monde de séparativité où se confrontent depuis des siècles le pouvoir, la matière au service de l’égo, et le Mystique au service d’un idéal.

Ici c’est le temps de la guérison, de la ré-union…l’on s’aperçoit que les Skekses et les Mystiques sont chacun des expressions d’une réalité…et que leur union est la réalisation de l’être de lumière….pas de bien, pas de mal, c’est tout le travail d’acceptation de notre part d’ombre, et de sa transmutation qui est notre guérison… afin d’accéder à  notre plein potentiel lumineux.

Nous voyons aussi l’importance du couple féminin-masculin dans sa complétude, la révélation de la mémoire des âmes et de leur communication. Et le thème de la Résurrection : ne sommes-nous pas fondamentalement immortels?

Ce conte évoque les Etres qui travaillent à l’union des polarités en eux-mêmes (nous tous?!) afin de révéler les fréquences de lumières que nous étions et que nous sommes et permettre à la Terre d’ascensionner, d’évoluer vers un nouveau sas d’expérience harmonieux.

Ces êtres de lumière transmettent à Gene et Kira le secret qu’il sont créateurs de leur monde. Ils nous rappellent aussi que nous sommes tous reliés les uns aux autres… Nous quittons le monde de la séparativité…pour nous retrouver à la maison!

Bon film!

 

 

 

 

 

 

 

5 Bonnes raisons de ne pas renoncer à la Vie

En cas d’extrême grosse déprime, de perte de confiance et de repères..

1-Depuis que mon don de passeur d’âme s’est révélé, cela m’a appris que l’être qui s’est suicidé  se trouve pour une période plus ou moins longue dans une zone intermédiaire qui n’est ni la terre incarnée ni « la lumière »…jusqu’à ce que son temps d’attente soit écoulé, ou abrégé peut être, et qu’il soit emmené dans un lieu différent..

2-C’est choisir de ne pas laisser de la Tristesse et le Renoncement en témoignage et en héritage car cet acte va impacter sa descendance, qui consciemment ou inconsciemment va en porter le poids énergétiquement.

3-Dans ce que je comprends de la vie, nous revenons pour accomplir ce qui ne l’a pas été…donc c’est juste une perte de temps! Si le temps a une importance…

4-C’est choisir de ne pas abdiquer ma couronne de Créateur…c’est juste un scénario de création, je peux en choisir un autre, tout est possible, j’ai le libre-arbitre, même quand il m’apparait que c’est tout le contraire…je peux juste penser à cela, même quelques secondes et voir ce que ça produit en moi.

5-Si tu es un guerrier de la lumière, tu aimeras l’idée de relever le défi de ce qui n’est qu’un passage, sans doute initiatique,  de cet insupportable qui surgit…en te demandant quel est le cadeau qui se trouve derrière cette blessure ? C’est te rappeler, même au plus profond de cette douleur que tu es à deux doigts de déchirer le voile d’une illusion. Peut t-‘être l’as tu programmé ce passage avant même de naître parce qu’après , n’en doute pas, il y a un trésor qui t’amène un peu plus vers toi et ressemble à un nouvel espace et des possibles…C’est vivre cet état d’être dont je témoigne, ainsi Siddharta assis méditant sous l’arbre, la tempête et les flèches se levant prêtes à s’abattre sur lui…et soudain ses agresseurs, ses peurs se métamorphosent en pétales de rose…au plus fort de la tempête essayer de se rappeler d’un moment ou par son coeur, son courage, son honnêteté, et son lâcher-prise tout s’est transformé, lâcher les armes…et la paix réapparait, c’est inévitable, l’épreuve offrant plus de force et de lumière, une fois passée l’épreuve de « la nuit de l’âme ».

5-C’est être assez fou pour demander de l’aide, même si tu ne sais pas à qui, d’exprimer (en toi, pour toi) ce que tu ne veux absolument plus vivre, et dire ce que tu veux vivre et en y posant le maximum de détails, avec les couleurs, les odeurs…et de voir ce qui se passe..

Une citation d’Omraam Mikhaël Aïvanhov :

« Il peut arriver à chacun de se sentir, intérieurement, comme s’il traversait un désert : il n’a plus le goût ni le désir de quoi que ce soit, tout lui devient fade, étranger, vide. Cet état est le plus grave dans lequel un être humain puisse tomber. Le plus grave, ce n’est pas de subir des échecs, d’être malade, ruiné, mais de ne plus avoir d’amour, d’élan, de foi, de perdre le sens de la vie. Il faut donc penser à préparer en soi-même les éléments dont on aura besoin pour sortir indemne de ce désert de l’âme.
Chaque difficulté a une solution particulière. Cette solution peut être la lumière, ou la volonté, ou l’humilité, ou la pureté, ou l’amour… C’est pourquoi efforcez-vous de ne négliger aucune de ces puissances, afin de ne pas vous trouver complètement démuni au moment de l’épreuve. Même si aujourd’hui il vous semble ne manquer de rien, ce n’est pas une raison pour ne pas travailler à acquérir les éléments qui, vous pouvez en être sûr, vous seront un jour nécessaires. »

« Abraham parle » de Jerry et Esther Hicks

Je vous invite à lire « Abraham parle »- un nouveau commencement- Mama Editions, Channels, 2013, de Jerry et Esther Hicks :

Abraham est un collectif d’enseignant oeuvrant dans l’invisible. Ils sont canalisés par Esther Hicks et retranscris par son mari Jerry.

Les messages délivrés sont de grande qualité, ils sont pertinents et concrets pour nos vies, et surtout ils sont exprimés dans une grande simplicité, très accessibles car ils s’adressent directement à notre coeur et à notre mémoire d’Etre.

La question essentielle c’est en quelque sorte : que suis-je venu faire sur terre? Y a t’-il un sens à tout ce que je vis?

Abraham nous reconnecte à une dimension parfois oubliée qu’il appelle « notre Etre plus vaste ». Il nous rappelle le puissant désir qu’il nous a fallu pour venir nous incarner sur cette terre.

Je pense à ceux qui se sentent désespérés face à  leur vie ou qui sont en fuite « la tête dans les étoiles », et j’en ai fait partie dans les deux cas! Grâce à Abraham et le message contenu dans ce livre j’ai percuté la chance d’être incarnée, et d’avoir la possibilité de faire des expériences, et surtout de l’avoir intensément désiré. Mon inexorable aspiration à retourner à la source, même si elle est totalement vive, s’est transformée car je vois maintenant les possibilités et la richesse de cette vie terrestre.

Abraham nous explique le processus de création, comment nous le mettons en oeuvre à chaque instant.

Il nous met face à notre responsabilité et à notre pouvoir de créateur, dans le sens heureux du terme : ainsi il nous montre comment au lieu d’être affligés et submergés de décisions à prendre, nous pouvons être euphoriques par le potentiel qu’elles ont de nous satisfaire!

Abraham nous tend le sceptre de notre pouvoir créateur que nous méconnaissons. Il montre comment nos émotions sont des alliés extraordinaires car elles nous signifient si nous sommes en accord avec notre être profond (notre projet) ou en disharmonie (colère, frustration) ceci dans l’instant présent.

Nous voyons comment nous pouvons accueillir ces informations, les nettoyer et surtout comment, dans l’instant, nous pouvons réaligner nos émotions et pensées sur l’expérience que nous souhaitons vivre, et transformer l’expérience « négative » en émotion et expérience « positive ».

Abraham aborde les notions d’influence, de libre-arbitre..il décrypte le processus de culpabilité et comment améliorer radicalement notre expérience.

Abraham nous incite à connaître nos besoins véritables et les faire connaître aux autres, ce qui est un processus majeur de notre cheminement vers le bien-être : il nous rassure : nous n’avons ni raison ni tord, les uns par rapport aux autres. Nous avons des intentions et des connaissances différentes, simplement. Et chacun de nous peut faire confiance au stade de connaissance qu’il a et à la façon dont il se sent.

Il nous révèle que notre plus grande intention dans cette vie est : « vous voulez être des êtres qui permettent. Et vous savez que vous y êtes parvenus quand vous serez disposés à permettre à l’autre d’être lui-même, même s’il ne vous donne pas la même permission. Quand vous êtes capable d’autoriser, alors que l’autre ne fait pas de même, vous avez une liberté absolue ».

Abraham nous incite aussi à créer notre « gros lot », à visualiser notre expérience de vie telle que nous aimerions qu’elle soit, et la loi d’attraction, l’univers va conspirer pour réaliser nos rêves.

Il nous rappelle que le manque n’existe pas..notre bonheur ne prive pas un autre de bonheur, notre abondance ne prive pas un autre d’abondance, la création est entre nos mains et ne prive personne!

Ce message d’Abraham nous reconnecte à notre Etre « plus vaste », à notre source plus grande et au potentiel infini de création qui est le notre ici et maintenant.

Si ces quelques mots vous ont touché ou interpellé, je vous incite à lire ce livre écrit en toute simplicité, il est un outil puissant et concret à destination de nos âmes et de nos coeurs d’enfants!

ame

 

Quelle valeur donne t’on à notre Vie et à celle de ceux qui nous entourent ?

Le petit échange que je vous propose aujourd’hui est sur la valeur de la vie : quelle valeur je perçois à ma propre vie, quelle est ma valeur ajoutée? Qu’est-ce que je souhaite réaliser et offrir aux autres qui me fait vibrer? Et bien sûr quelle importance ont pour moi les êtres aimés de ma vie..? En quoi me nourrissent t’-ils de leur présence, des expériences partagées avec eux?

Un évènement est venu me rappeler cela, en une fraction de secondes j’ai senti l’éphémère de la vie dans sa forme, j’ai senti très fort l’amour que j’ai pour une personne..à l’idée très réelle de  la »perdre »ou que cet être soit blessé et souffre..

Cela m’a donné la sensation de m’être endormie sur des certitudes, des habitudes de vie, et que je ne peux oublier de dire aux êtres que j’aime qu’ils sont importants..parce que ma vie et la leur sont éphémères..

Après on peut se dire toute sortent de choses, sur le point de perdre un être aimé,  qu’il ait décidé de  s’éloigner tout simplement pour vivre ses expériences ou qu’il « s’en aille »physiquement pour de bon (pour vivre ses expériences aussi!)…on peut avoir des croyances ancrées et très réconfortantes comme le fait que la mort n’existe pas et que c’est uniquement un changement de plan d’existence, ou si la personne s’est éloignée, que la distance n’existe pas non plus, car énergétiquement nous sommes reliés…

J’adhère à tout cela, et c’est vraiment bon d’être conscient de cela et d’y accéder..

Mais c’était un vif moment, saisissant, le moment de faire le point en un éclair sur ce qui est vital dans ma vie ici et maintenant..

Je souhaite partager cela avec vous..même si c’est souvent le choc d’un évènement qui nous permet d’accéder à la conscience vivante, c’est à dire à l’émotion..car la pensée ne suffit pas!

C’est aussi l’occasion de faire l’éloge de l’instant présent, parce que cet évènement m’a amené dans le « ici et maintenant » si puissamment..je me suis sentie sur une « brèche », un fil de rasoir, ça peut paraître inconfortable mais en réalité c’est se sentir aussi vivant et vibrant..j’en profites pour vous glisser, ci-dessous, quelques mots de Eckart Tolle issus de : »le pouvoir du moment présent », qui est un livre qui existe aussi sous la forme d’un très bon audio :

« Quand vous êtes identifié au mental, vous êtes prisonnier du temps et une compulsion vous incite à vivre presque exclusivement en fonction de la mémoire et de l’anticipation. Ceci génère une préoccupation permanente face au passé et au futur, une indisponibilité à honorer et à accueillir l’instant présent, ainsi qu’une incapacité à lui permettre d’être. La compulsion nait du fait que le passé vous confère une identité et que le futur comporte une promesse de salut et de satisfaction, sous une forme ou une autre. Passé et futur sont tous deux des illusions. »

« Ce que vous appelez « votre vie » devrait plutôt s’appeler plus justement « vos conditions de vie ». Il s’agit de temps psychologique, du passé et du futur. Dans le passé, certaines choses ne sont pas déroulées comme vous le vouliez. Vous résistez encore à ce qui s’est produit alors et à ce qui est maintenant. L’espoir vous fait vivre mais il maintient votre attention sur le futur. Et c’est ce regard fixé sur le futur qui perpétue votre refus du présent et qui vous rend ainsi malheureux.

Lorsque la compulsion à fuir le présent cesse, la joie de l’Être afflue dans tout ce que vous entreprenez. Dès l’instant où votre attention se tourne vers le présent, vous sentez une présence, un calme, une paix en vous. Vous ne dépendez plus du futur pour vous sentir satisfait ou comblé, vous n’attendez plus de lui le salut. Par conséquent, vous n’êtes plus attaché aux résultats. Ni l’échec, ni le succès n’ont le pouvoir de modifier votre état intérieur, votre Être. Vous avez alors découvert la vie qui se cachait derrière vos conditions de vie. »

Je reprends l’écriture en cet instant pour proposer ceci en méditation : qui sont les êtres chers qui m’entourent? est-ce que je leur ai manifesté récemment mon bonheur de les connaître et de vivre des moments avec eux? Avec l’intensité du « Je te vois » de Avatar !

Et y a t’il un rêve que je porte dans mon coeur, que je souhaite réaliser dans ma vie, et que j’ai remis sans cesse à demain? La vie est éphémère..les rêves se réalisent maintenant! Je vous souhaite cette folie à présent et de percevoir tout l’amour dont vous êtes entourés, par votre famille, vos amis, des inconnus, la nature elle-même et bien plus encore..